Musée International d’Horlogerie

Direction La Chaux-de-Fonds, une première. Quelle ville surprenante ! Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son “urbanisme horloger” en la traversant on ne peut ignorer les plus grandes maisons horlogères qui y sont installées. Le but de la visite est le Musée International d’Horlogerie,dans le top 3 mondial des lieux liés au secteur et qui accueille plus de 30 000 visiteurs par an. On m’a promis d’en prendre plein les mirettes. Je ne demande qu’à voir. Arrivée devant, comment dire… L’architecture année 70 bétonnée me laisse perplexe. Ne pas se focaliser sur sa première impression, tout va bientôt prendre une autre tournure !

La surprise passée, j’entre dans un univers feutré où la scénographie, particulièrement réussie, permet de découvrir nombre de pièces uniques qui laissent perplexes devant la complexité du travail. Si ce bâtiment a été ouvert en 1974, le premier musée a vu le jour en 1902, autant dire que depuis plus d’un siècle, les collections n’ont fait que s’étoffer et que l’on y voit des choses rares et d’une grande valeur. On peut opter pour la visite guidée, même si c’est toujours intéressant, je préfère le solo et faire à mon rythme. Ce qu’il ne faut pas perdre à l’esprit c’est que ce musée est consacré avant tout à des objets dédiés à la mesure du temps . Et pas que du “made in Switzerland”. 

Grâce à des bulles suspendues, on découvre chaque pièce sous toutes ses facettes, c’est une très bonne idée. On déambule dans les 2 000m2 d’exposition sans se rendre compte que le temps passe… tant tout est passionnant. Autre point fort que j’ai spécialement aimé, le Centre de restauration en horlogerie ancienne dont les ateliers sont visibles grâce à une grande baie vitrée. Intéressant que de voir ces méticuleuses petites mains à l’oeuvre. Je ne suis pas faite pour ce métier, il demande trop de patience !

La diversité est telle que l’on découvre des centaines de choses comme un majestueux planétaire de 1817. Il est vraiment intéressant de voir toutes les époques représentées. Le musée sait aussi se réinventer perpétuellement puisqu’il propose des expos et acquiert chaque année de nouvelles pièces qui viennent étoffer ces collections hors norme. À ce petit jeu, parmi les derniers arrivants, on peut voir un carnet de bal, datant du milieu du 19ème siècle, contenu dans un écrin en or gravé de motifs floraux et pourvu d’une montre cachée dans un compartiment. Réalisé à La Chaux-de-Fonds, s’il vous plaît, il fait son retour au bercail ! Ce ne sont que quelques exemples, évidemment la liste est très très longue. Ce musée est définitivement étonnant, riche en objets uniques, il vaut le détour !

Les + : Vous découvrirez ici des choses que vous ne verrez nulle part ailleurs. La diversité des pièces permet d’intéresser le plus grand nombre. La scénographie est parfaite. Pour les enfants, une chasse au trésor à faire en famille les motive et les rend attentifs à l’environnement. 

Les – : Franchement, je n’en vois pas. A part si on déteste la mesure du temps, sinon tout est propice à y aller. 

L’adresse: Rue des Musées 29, La Chaux-de-Fonds – Suisse

Le site : chaux-de-fonds.ch/musees/mih

Pour découvrir les nouveautés dès leur parution, rien de plus simple qu’un clic…